Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2016 6 22 /10 /octobre /2016 16:08
  CLASSEMENT AU 22 OCTOBRE  
    
RJOUEURPARTIESRECAVESREC/PARTDEPENSESGAINSDIFFERENCETOT/PARPts
1TONY410,52,6329,00 €47,21 €18,21 €4,55 €805
2ROD530,616,00 €47,70 €31,70 €6,34 €778
3XAV6223,6756,00 €81,30 €25,30 €4,22 €566
4BEN471,7522,00 €39,86 €17,86 €4,47 €508
5LUDO6101,6732,00 €51,80 €19,80 €3,30 €400
6ROM210,56,00 €23,67 €17,67 €8,84 €309
7MARIE1114,00 €7,95 €3,95 €3,95 €227
8PAM44,51,1317,00 €24,23 €7,23 €1,81 €220
9SEB27,53,7519,00 €22,51 €3,51 €1,76 €107
10LAUREN1114,00 €0,00 €-4,00 €-4,00 €-71
11BÜLENT1226,00 €0,00 €-6,00 €-6,00 €-125
12FRED6142,3340,00 €29,73 €-10,27 €-1,71 €-178
13DAVID15512,00 €5,88 €-6,12 €-6,12 €-192
14FAX415,53,8839,00 €29,85 €-9,15 €-2,29 €-228
15MATHIEU1226,00 €0,00 €-6,00 €-6,00 €-344
16CLEM6193,1750,00 €48,33 €-1,67 €-0,28 €-418
17KEKE516,53,345,00 €50,88 €5,88 €1,18 €-453
18LARTISTE622,53,7557,00 €28,83 €-28,17 €-4,70 €-699
19ALEX328,59,563,00 €0,00 €-63,00 €-21,00 €-1251

Partager cet article

Repost 0
Published by Ludo - dans Classement
commenter cet article

commentaires

Ludo 26/10/2016 11:16

Voilà les gars, c'est ça que je veux voir!!!!
Des critiques constructives (ou pas) sur le PSG

Quant aux critiques sur le foot...elles sont pas nouvelles et éculées!!!
Mais il faut les accepter quand on est le sport N°1, et surtout un sport POPULAIRE, accessible à tous...
Il créé donc des jalousies: il suffit d'entendre les rugbymans, les handballeurs, les basketteurs ou les autres pratiquants de sports Co passer leur temps à décrier le foot, le fric dans le foot, les supporters cons...
Putain mais si n'aimez pas le foot, arrêtez d'en parler tout le temps et de systématiquement comparer votre sport au foot!!!
"Gnagnagna, les valeurs de l'ovalie...les joueurs de foot sont ceci, ont cela...alors que nous on a des vrais valeurs et patati et patata..."
Mais tout le monde s'en branle de votre sport de merde!!! On comprends rien à vos règles (c'est d’ailleurs pour ça que les rugbymans ne contestent jamais les décisions arbitrales: ils ne connaissent pas les règles!!!). Et quelle idée de jouer avec un ballon ovale???!!!
A contrario, après plus de 30 ans dans le foot, je n'ai pas le souvenir d'avoir entendu dans le vestiaire des coéquipiers déblatérer sur La NBA, le Top 14 ou le PGA Tour...
Et vous savez pourquoi???
Parce que tout le monde s'en branle!!!!

Ponctuellement, on a des effets de mode: les sports US vont avoir la cote pendant quelques années...
Vous savez qu'il existe le Compiégnois Baseball Club depuis 1989??? Non, car on s'en branle!!! Putain même leur surnom il sent la culture US à plein nez: les Marlins de Compiègne !!!
Ridicule..ils auraient au moins pu prendre un animal du coin: les Ragondins de Compiègne par exemple

Pareil, je ne croise jamais de gamins dans un parc de jeu avec des bouts de bois incurvés en train de se prendre pour Rory McIllroy...

D'un autre côté c'est normal, à 400 euros le club de golf, et plusieurs millions d'Euros pour construire un 18 trous...ça paraît inaccessible à beaucoup...c'est plus difficile à s'identifier.
Et puis les golfeurs, c'est comme les tennismans...On dit que les footballeurs sont des tapettes, mais on arrive à taper dans le ballon mais quand 100.000 supporters déchainés hurlent à la mort!!!
Au tennis ou au golf, si un mec éternue dans le public on remet le coup!!!! Ridicule...
A bah c'est sûr que les supporters paraissent moins Mongols quand les seuls trucs qu'ils trouvent à dire sont soit: "AHAHAHAH...OHHHHH" ou alors "CHUtttttt". Putain mais c'est quoi l'excuse du tennisman: "Si vous faîtes du bruit j’arrive pas à taper dans la balle avec ma raquette???!!!"

Alors que pour jouer au foot, il suffit d'un pré, un parking, un rue...et d'un ballon à 10 balles...

Alors oui, Fred, tu peux gueuler sur le terrain synthétique à 800.000 euros construit au stade de Château (en disant que ça faisait cher pour les vétérans le dimanche matin), mais combien de personnes étaient au stade ce dimanche???
Une vingtaine de footballeurs amateurs qui viennent s'affronter tous les dimanches matins sur le pauvre terrain à l'entrée du stade, une cinquantaine gravitant autour de la pauvre équipe des vétérans..Encore plus le dimanche après-midi (et au moins autant au stade d'Etampes au même moment...), des centaines de jeunes les samedis matins et après-midi...
C’était déjà le cas il y a vingt ans, et ça le sera encore dans cinquante...

Alors oui, actuellement on est en plein boom du Running, donc tu vas me rétorquer qu'il y a un monde fou qui court tous les week-end...Mais la plupart ne le font pas sur la piste d'Athlé...
Tu sais, au milieu des années 80 c'était le boom des sports US: basket-ball, baseball ou football américain...
Chaque quartier de Château-Thierry a eu droit à son terrain multi sport: un petit terrain de de Hand, avec deux paniers au dessus, pouvant servir à jouer au foot, Hand ou Basket...
Bah tu vas rire, mais 30 ans après, si je passe en voiture à côté de l'un d'eux et que je vois vingt type s’affronter dans un petit match de Basket ou un Hand, et bien je m’arrête et je prends une photo tellement c'est rare!!!!

Rod Norris 25/10/2016 16:27

Hey !!! Moi aussi je peux parler du PSG ?
OK alors : SPORT DE TAPETTES, EQUIPE DE BRELES, STADE DE DEBILES ET .... SUPPORTERS MONGOLOÏDES...
Je crois que j'ai fais le tour, comme quoi ça ne sert à rien d'en coller toute une tartine bande de nazes...

Alex 25/10/2016 13:48

Je viens de voir que c est l avis du Parisien aussi!!!! A croire qu ils ont attendu mon post..,

bul 25/10/2016 12:21

Vraiment TON avis ou celui de RTL?
;-)

Alex 25/10/2016 02:01

Mon avis est le suivant, six points de retard sur le leader, déjà deux défaites en championnat et un très mauvais nul concédé au Parc des Princes contre un Olympique de Marseille absolument inoffensif. Quatre mois après son arrivée au Paris Saint-Germain, Unai Emery se trouve en difficulté car il peine à trouver un vrai bon rythme de croisière, aussi bien d'un point de vue des résultats que dans les prestations affichées. D'un match à l'autre, difficile en effet de voir de vraies évolutions collectives convaincantes. "On a perdu des points. Il faut aller chercher la tête du classement.

En l'état, il serait injuste de parler de la fameuse crise automnale, car la route est encore longue et que les résultats demeurent malgré tout honnêtes dans leur ensemble. Les deux précédents entraîneurs, Carlo Ancelotti et Laurent Blanc, ont eux aussi été confrontés à ce type de turbulences à leur arrivée. À chaque fois, des points avaient été lâchés contre des adversaires inférieurs sur le papier et la qualité de jeu était incertaine. Certains éléments de la gestion politique du vestiaire et des aspects du football produit laissent supposer que le Paris Saint-Germain d'Unai Emery ne réalise pas sa mue dans les meilleures dispositions.

Il n'a pas encore complètement tranché avec le passé

Lorsque Laurent Blanc a été évincé pour laisser la place à Unai Emery, la direction du Paris Saint-Germain souhaitait voir son équipe adopter une nouvelle approche du football. À l'arrivée du Basque, le président Nasser Al-Khelaïfi n'a pas manqué de louer le "style spectaculaire" de son nouvel entraîneur. Une déclaration faisant évidemment écho à la fois au jeu offensif produit ces dernières années par le FC Séville mais aussi au style un peu trop ronronnant que le champion du monde 1998 avait instauré dans la capitale.

En Andalousie, Unai Emery avait pour système de jeu fétiche un 4-2-3-1 au style direct assez prononcé, s'appuyant notamment sur un meneur de jeu en retrait de l'attaquant de pointe. Si ce schéma a véritablement été vu lors du premier match officiel contre l'Olympique Lyonnais en Trophée des champions, Unai Emery a préféré revenir à un dispositif en 4-3-3, que les joueurs connaissent bien, en particulier les milieux de terrain. Ceci dit, l'équipe a tenté en début de championnat d'adopter une stratégie bien différente de ce qui se faisait par le passé. Le pressing était particulièrement intense et la recherche de la verticalité très prononcée.

Mais rapidement, face aux difficultés d'adaptation, le vestiaire a demandé à son coach de ralentir la révolution tactique et de revenir à des certitudes qui avaient le mérite d'être efficaces en Ligue 1. Résultat : sans pour autant proposer la même chose que la saison passé, le Paris Saint-Germain a quelque rétropédalé. Quand certains y verront une certaine intelligence de ne pas brûler les étapes et de ne pas perdre la confiance de ses joueurs, d'autres y verront du temps perdu car les résultats et le contenu ne sont pas encore ceux espérés et l'impression de progrès s'est rapide.Le football, c'est un chemin.

Il n'a pas l'effectif adéquat

Mais pour que la sauce prenne rapidement, ce qui est loin d'être le cas dans des clubs où un changement radical est souhaité, encore fallait-il avoir tous les ingrédients à disposition. Plus le temps passe, plus des lacunes dans la construction de l'effectif apparaissent. Même si Edinson Cavani affiche un total de 13 buts toutes compétitions confondues plus que correct au 24 octobre, le club souffre de ne pas avoir un deuxième buteur capable de prendre la relève à tout moment. C'est d'autant plus problématique que l'attaquant uruguayen semble de moins en moins capable de participer au jeu, ce qui serait nettement moins nécessaire s'il était soutenu par un meneur de jeu. Celui-ci aurait pu se nommer Javier Pastore, s'il n'était pas constamment blessé depuis plusieurs mois.

Avec des Jesé Rodriguez et Hatem Ben Arfa qui ont toutes les difficultés du monde à répondre aux attentes, un Angel Di Maria dont le match catastrophique contre Marseille résume presque le début de saison et un Lucas sur courant alternatif depuis son arrivée en 2013, les solutions manquent dans le secteur offensif (là où se concentrent les problèmes actuels) alors que les profils de tous ces joueurs sont similaires. Il n'est donc pas étonnant que des bruits de couloir, émanant de sources proches d'Unai Emery, laissent entendre que le staff soit à la recherche d'un milieu offensif capable d'être décisif.

Ce n est que mon avis Ludo, on peut en discuter...

Rechercher

Liens